Boutique AZ Racing
2 rue Gabriel Laumain 75010 Paris
du mardi au vendredi de 11h00 à 19h00
samedi de 11h à 18h
0 950 590 719 - 06 81 82 07 96

Accueil Commander Contact

 





























La Mini voit le jour en 1957. Son inventeur Alexandre Arnold Constantine Issigonis (Alec Issigonis) fils unique d'un britannique d'origine Grec, marié à une bavaroise et fabricant de moteurs marins a pour but de créer une petite voiture pouvant loger quatre adultes et leurs bagages.


Alexandre Arnold Constantine Issigonis


Alec Issigonis décide d'installer le moteur en transversal et en porte-à-faux (une révolution à l'époque), traction avant, boîte et différentiel sous le moteur en utilisant le même carter cela afin de regrouper tous les organes mécaniques dans un minimum d'espace.

Afin d'optimiser l'espace intérieur, les quatre roues de petit diamètre (dix pouces) se trouvent aux extrémités de la voiture. Les suspensions aux quatre roues indépendantes sont montées sur des cônes en caoutchouc, ce qui suprime tout système d'amortissement volumineux sur le véhicule mais cela au détriment d'un certain confort.

La Mini est dessinée très rapidement entre mars et octobre 1957.

En juillet 1958, le modèle final est présenté à la direction de Morris (marque faisant partie du groupe de constructeurs anglais B.M.C.British Motor Corporation) qui adhère immédiatement au projet.

Commence alors la production de la Mini qui rencontre un succès dès sa sortie commerciale.

Naissance de la Mini Cooper

Impressionné par les qualités de la petite anglaise, John Cooper (l'homme qui révolutionna les courses de monoplaces en installant  la mécanique à l'arrière du pilote), deux ans après le lancement de la petite citadine, décide d'en développer une.

John Cooper propose alors son projet à B.M.C. (John Cooper est lié à B.M.C. qui fournit les moteurs de ses monoplaces depuis deux ans) qui lui donne le feu vert pour une petite série.

Les spécificités de la Mini Cooper portent essentiellement sur la mécanique :

Le quatre cylindres passe de 848 à 997 cm3 et le simple carburateur disparaît pour laisser place à un carburateur double corps. La puissance passe alors de 34 à 56 chevaux. La Mini Cooper se voit également dotée de deux freins à disques à l'avant en remplacement des deux tambours. Voilà les caractéristiques qui font d'une Mini Classique une Mini Cooper.

John Cooper lance en 1963 la Cooper S de 1 100 cm3 développant 70 chevaux . Rien d'exceptionnel pour l'épôque dans une voiture classique mais très efficace dans une voiture d'à peine plus de trois mètres et d'un peu moins de 700kgs.

C'est dans cette version que la Mini rencontre sa première victoire au rallye de Monte Carlo.

John Cooper lance par la suite une version 1 300 cm3 encore plus performante qui permet à la Mini Cooper d'étoffer son palmarès et de devenir un véritable mythe du sport automobile.

Malgré un succès mondial indiscutable, la production de la Mini Cooper est stoppée en 1970. Seule la production de la Mini Classique se poursuit sous divers versions et séries limitées.

Production Mini Cooper toutes versions confondues : 106 293 exemplaires de 1961 à 1970

AZ RACING la passion Mini Classiques